À propos

Les liens entre terre et pouvoir semblent avoir été oubliés, au moins dans les sociétés urbanisées. Cependant, le vaste mouvement d'accaparement des terres qui se dessine un peu partout dans le monde, en particulier depuis la crise des matières premières de 2007-2008, a redonné à cette « agro-politique » une actualité ou du moins une médiatisation nouvelle.

En revisitant l'histoire récente à l'aune de la question foncière, Pierre Blanc montre comment les terres cultivables constituent un facteur d'explication largement sous-estimé de l'instabilité politique et des logiques de puissance qui traversent la planète depuis le xxe siècle. Un ouvrage indispensable à la compréhension des (dés)équilibres géopolitiques de notre temps.

Pierre Blanc est enseignant-chercheur en géopolitique à Sciences Po Bordeaux et à Bordeaux Sciences agro. Il est notamment l'auteur, aux Presses de Sciences Po de Proche-Orient : le pouvoir, la terre et l'eau (2012) et, avec Jean-Paul Chagnollaud, de Violence et politique au Moyen-Orient (2014).


Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences politiques & Politique > Politique internationale > Géopolitique / Géostratégie


  • Auteur(s)

    Pierre Blanc

  • Éditeur

    Presses de Sciences Po

  • Distributeur

    Harmonia Mundi

  • Date de parution

    01/10/2020

  • Collection

    ESSAI

  • EAN

    9782724625370

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    392 Pages

  • Poids

    4 730 Ko

  • Diffuseur

    Harmonia Mundi

  • Entrepôt

    Eden Livres

  • Support principal

    ebook (ePub)

  • Version ePub

    2.0.1

Aucune information sur l'accessibilité n'est disponible

Pierre Blanc

  • Pays : France
  • Langue : Francais

Pierre Blanc est enseignant-chercheur en géopolitique à Sciences Po Bordeaux et à Bordeaux Sciences agro. Il est notamment l'auteur, aux Presses de Sciences Po de Proche-Orient : le pouvoir, la terre et l'eau (2012) et, avec Jean-Paul Chagnollaud, de Violence et politique au Moyen-Orient (2014).

empty