À propos

Mouvements des « sans », des parapluies, des places, mais aussi Mai 68, grèves contre la « Loi travaille », mobilisations féministes et homosexuelles, contre-sommets altermondialistes, blocages d'universités, gilets jaunes... les mouvements sociaux constituent une composante essentielle et en constante évolution de la vie politique et sociale.

Ce dictionnaire répertorie l'ensemble des concepts clés, traditionnels ou plus récents, pour les appréhender les formes contemporaines de la contestation.

Olivier Fillieule est professeur de sociologie politique à l'Université de Lausanne (IEPHI-CRAPUL) et directeur de recherche au CNRS (CESSP, Paris-1-Panthéon-Sorbonne).

Lilian Mathieu est directeur de recherche au CNRS (Centre Max Weber, ENS de Lyon).

Cécile Péchu est maîtresse d'enseignement et de recherche à l'UNIL.


Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences sociales / Société > Sociologie généralités > Dictionnaires / Encyclopédies


  • Auteur(s)

    Olivier Filieule, Lilian Mathieu, Cécile Péchu

  • Éditeur

    Presses de Sciences Po

  • Distributeur

    Harmonia Mundi

  • Date de parution

    01/10/2020

  • Collection

    REFERENCES

  • EAN

    9782724623574

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    624 Pages

  • Poids

    1 884 Ko

  • Diffuseur

    Harmonia Mundi

  • Entrepôt

    Eden Livres

  • Support principal

    ebook (ePub)

  • Version ePub

    2.0.1

Aucune information sur l'accessibilité n'est disponible

Olivier Filieule

Olivier Fillieule est professeur de sociologie politique à l'Université de Lausanne (IEPHI-CRAPUL) et directeur de recherche au CNRS (CESSP, Paris-1-Panthéon-Sorbonne).

Lilian Mathieu

  • Naissance : 1-1-1967
  • Age : 57 ans

Lilian Mathieu est directeur de recherche au CNRS (Centre Max Weber, ENS de Lyon).

Cécile Péchu

Cécile Péchu est Maitresse d'Enseignement et de Recherche à l'Institut d'Etudes Politiques de l'Université de Lausanne, et membre du Centre de Recherche sur l'Action Politique de l'Université de Lausanne (CRAPUL). Ses travaux portent sur les mouvements sociaux, le militantisme et les rapports au politique. Elle a notamment travaillé sur l'association Droit au Logement, le squat comme mode d'action, l'Union Démocratique du Centre et les années 1968 en Suisse, et elle a publié plusieurs manuels de sociologie des mouvements sociaux.

empty