à quoi servent les politiques de mémoire ?

,

À propos

Oublier le passé, c'est se condamner à le répéter. Depuis la fin des années 1990, cette idée a inspiré le développement massif de politiques de mémoire partout dans le monde : musées mémoriaux, monuments, éducation civique et institutions sont chargés d'écrire l'histoire, d'honorer des victimes, de dire le bien et le mal, de permettre aux citoyens et aux gouvernants de construire des sociétés pacifiées. Mais ces politiques n'ont pas rempli leurs objectifs. Elles n'ont pas su endiguer la montée des populismes ni empêcher les actions politiques violentes. Pour comprendre les raisons de cet échec et éclairer le débat public, les auteures remontent aux sources mêmes des politiques de mémoire et s'interrogent, sans concession ni posture partisane : d'où viennentelles ? Que font-elles effectivement ? À quoi servent-elles ? Comment les rendre efficaces ?

Customer reviews

General opinion

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Categories : Sciences humaines & sociales > Sciences politiques & Politique > Sciences politiques généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur les sciences politiques

  • EAN

    9782724621273

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    190 Pages

  • Copy

    No

  • Print

    No

  • Share

    Authorized with restriction

  • Share count

    6 devices

  • Poids

    2 078 Ko

  • Distributeur

    C.D.E.

  • Support principal

    ebook (ePub)

Sarah Gensburger

Sarah Gensburger est chargée de recherches au CNRS. Auteur de Les Justes de France.ÿPolitiques publiques de la mémoire (Presses de Sciences Po, 2010) et de Mémoire vive.ÿChroniques d'un quartier, Bataclan 2015-2016 (Anamosa, 2017), elle a assuré le commissariat de plusieurs expositions, dont C'étaient des enfants. Déportation et sauvetage des enfants Juifs à Paris, de juin à octobre 2012 à l'Hôtel de Ville de Paris.

Sandrine Lefranc

Chargée de recherches au CNRS, Sandrine Lefranc est spécialisée dans l'étude des dispositifs de sortie de conflit politique violent (répression étatique, guerre civile) mis en place par des acteurs locaux et internationaux.

empty