About

Les services pèsent près de 80% du PIB des pays de l'OCDE, alors qu'ils représentent à peine plus de 20% de leurs échanges internationaux. Pourquoi un tel écart ? La réponse vient pour une part de la difficulté à établir une régulation mondiale des services sur la base de normes internationales de type ISO ou autres.À l'aide d'un très riche ensemble d'études de cas, cet ouvrage montre que ces activités suivent une logique très différente de celle de la production et de la consommation des biens industriels à l'oeuvre dans le fordisme, et pointe les difficultés qu'engendre cet atypisme dans le contexte de la mondialisation.Unique dans sa thématique, l'ouvrage s'éloigne des analyses conventionnelles sur la mondialisation des marchés et les rapports de puissance interétatiques. En plaçant la problématique des services au coeur du nouveau régime de croissance capitaliste, il met en perspective les polémiques sur la sous-traitance et les délocalisations et ouvre la voie à de nouvelles hypothèses sur les liens entre tertiarisation, internationalisation et normalisation.Ont également contribué à cet ouvrage : Pablo Andres Diaz o Christian du Tertre o François-Xavier Dudouet o Tero Erkkilä o Eva Hartmann o Christophe Hauert o Niilo Kauppi o Pascal Petit o Carlos Ramirez o Antoine Vion.


Categories : Entreprise, économie & droit > Economie mondiale


  • Authors

    Jean-christophe Graz, Nafi Niang

  • Publisher

    Presses de Sciences Po

  • Distributeur

    Harmonia Mundi

  • Publication date

    21/03/2013

  • Collection

    ACADEMIQUE

  • EAN

    9782724612929

  • Availablity

    Available

  • Nombre de pages

    396 Pages

  • Poids

    2 314 Ko

  • Diffuseur

    Harmonia Mundi

  • Entrepôt

    Eden Livres

  • Support principal

    ebook (ePub)

  • Version ePub

    2.0.1

Aucune information sur l'accessibilité n'est disponible

Jean-Christophe Graz

Jean-Christophe Graz est professeur de science politique à l’université de Lausanne, où il enseigne les relations internationales. Il est l’auteur, en codirection avec Andreas Nölke, de Transnational Private Governance and its Limits (Routledge, 2008) et, en codirection avec Nafi Niang, de Services sans frontières (Presses de Sciences Po, 2013).

empty