Kafka ; pour une littérature mineure

,

À propos

Force de Kafka. Politique de Kafka. Déjà les lettres d'amour sont une politique où Kafka se vit lui-même comme un vampire. Les nouvelles ou les récits tracent des devenirs-animaux qui sont autant de lignes de fuite actives. Les romans, illimités plutôt qu'inachevés, opèrent un démontage des grandes machines sociales présentes et à venir. Au moment même où il les brandit, et s'en sert comme d'un paravent, Kafka ne croit guère à la loi, à la culpabilité, à l'angoisse, à l'intériorité. Ni aux symboles, aux métaphores ou aux allégories. Il ne croit qu'à des architectures et à des agencements dessinés par toutes les formes de désir. Ses lignes de fuite ne sont jamais un refuge, une sortie hors du monde. C'est au contraire un moyen de détecter ce qui se prépare, et de devancer les « puissances diaboliques » du proche avenir. Kafka aime à se définir linguistiquement, politiquement, collectivement, dans les termes d'une littérature dite « mineure ». Mais la littérature mineure est l'élément de toute révolution dans les grandes littératures. Kafka est paru en 1975.



Categories : Littérature générale > Littérature argumentative > Essai littéraire

  • EAN

    9782707327826

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    161 Pages

  • Poids

    286 Ko

  • Distributeur

    C.D.E.

  • Diffuseur

    C.D.E.

  • Entrepôt

    Eden Livres

  • Support principal

    ebook (ePub)

Gilles Deleuze

Gilles Deleuze était professeur de philosophie, enseignant à l'Université de Paris VIII-Vincennes.

Félix Guattari

Félix Guattari (1930-1992), psychanalyste, proche du courant de la psychiatrie institutionnelle de Jean Oury, a
été membre de l'École freudienne de Lacan. En 1955, il rejoint Jean Oury à la clinique de La Borde. Dans L'AntiŒdipe (1972) et Mille Plateaux (1980), tous les deux sous-titrés « Capitalisme et schizophrénie », il engage avec
Gilles Deleuze une critique de la psychanalyse et de la philosophie contemporaines.

empty