La falsification de l'histoire : Eric Zemmour, l'extrême droite, Vichy et les juifs

À propos

Spécialiste de l'extrême droite et du régime de Vichy, Laurent Joly resitue Éric Zemmour dans la tradition politique du « nationalisme ethnique », né au tournant du XXe siècle et dont les idées ont été portées au pouvoir en 1940.
Si Zemmour veut réécrire l'histoire de Vichy et de la persécution des juifs, c'est que son projet vise à rendre possibles des politiques disqualifiées depuis les crimes de la collaboration : mettre à bas l'État de droit, stigmatiser des minorités, expulser deux millions d'étrangers et de « mauvais Français »...
Se fondant sur des sources inédites, exhumant des controverses oubliées, Laurent Joly démontre dans cet essai implacable qu'Éric Zemmour n'hésite pas à falsifier les faits historiques afin d'unir les droites sous l'étendard de  la haine de l'étranger. Ce que le polémiste dit et écrit sur Pétain, Vichy et la Shoah est révélateur de ce qu'il est, de ce qu'il pense et de ce qu'il veut faire si lui-même ou ses idées arrivaient au pouvoir.
Les mensonges anciens ne font pas des « vérités » nouvelles : l'histoire scientifique est un acte de salubrité publique à l'ère de la malhonnêteté intellectuelle triomphante.



Categories : Sciences humaines & sociales > Sciences politiques & Politique > Vie politique française > Vie politique française autre

  • EAN

    9782246830825

  • Disponibilité

    Disponible

  • Distributeur

    ePagine

  • Diffuseur

    Hachette

  • Entrepôt

    ePagine

  • Support principal

    ebook (ePub)

  • Niveau WCAG

    AA (test ACE 1.0)

  • Sommaire relié au texte

    Yes

  • Ordonnancement des éléments (textuels ou non)

    Yes

  • Description des éléments non textuels

    Yes

  • Numérotation des pages papier (mises en page redistribuable)

    Yes

Laurent Joly

Laurent Joly, chercheur au CNRS (CRHQ-Caen), a publié plusieurs travaux sur l'extrême droite
française et la politique antijuive de Vichy, parmi lesquels Xavier Vallat (1891-1972), Vichy dans la
« Solution finale » et L'Antisémitisme de bureau, parus chez Grasset. Ces portraits de collaborateurs,
revus et augmentés pour le présent ouvrage, ont initialement été publiés dans Charlie Hebdo (sous le
pseudonymede PhilippeLaurent).

empty