Les aveux du roman

À propos

C'est dans le roman qu'on peut lire, plus encore et autrement que dans l'histoire, le long et difficile dialogue entre deux humanités que la Révolution française a séparés : celle, aristocratique, de la civilité, du goût, du commerce des esprits, des moeurs et des manières; celle, démocratique, qui devait les congédier au nom de l'égalité.
Mais c'est dans le roman aussi que la Révolution peine à imposer les principes égalitaires. Car il n'y a pas, en littérature, de table rase. Le roman en France reste attaché par mille et un fils àla société que la Révolution a détruite; il ne cesse de les renouer et de les tisser à sa manière : le monde évanoui se perpétue dans les Letres.
Mona Ozouf a voulu le retrouver en relisant quelques romans qui jalonnent le XIXe siècle, de Germaine de Staël à Anatole France, en passant par Balzac, Stendhal, George Sand, Hugo, Barbey d'Aurevilly, Flaubert, Zola. Au fil de ses lectures, elle repère ce que l'Ancien Régime a légué à la France moderne . Elle raconte les espoirs et les illusions qu'il continue à nourrir. Elle met lumière ce que le travail de la démocratie comporte de vitalité, de promesses,des réussites individuelles; mais aussi ce qu'il recèle de banalité, d'uniformité, parfois de désenchantement.
La longue négociation que retrace cet essai entre Ancien Régime et Révolution s'achève sur un compromis, que bientôt l'affaire Dreyfus paraîtra dénoncer, sans pour autant parvenir à en altérer les termes.

Categories : Littérature générale > Littérature argumentative > Essai littéraire

  • Authors

    Mona Ozouf

  • Publisher

    Fayard

  • Publication date

    12/09/2001

  • Collection

    Esprit de la Cité

  • EAN

    9782213665009

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    352 Pages

  • Distributeur

    ePagine

  • Diffuseur

    Hachette

  • Entrepôt

    ePagine

  • Support principal

    ebook (ePub)

Mona Ozouf

Née en 1931, Mona Ozouf est philosophe de
formation, historienne renommée, directrice
de recherche au CNRS et essayiste. Elle
est l'auteure de nombreux livres sur la
Révolution française, les femmes, la
transmission de la civilité, les rapports
de la littérature et de la démocratie, ou
encore l'école de la République. Son œuvre
a largement été saluée par la critique,
notamment par le prix Mondial de la
Fondation Simone et Cino del Duca (2007),
le sixième prix de la BNF (2014) ou encore le
prix de la langue française (2015).

empty