La fête révolutionnaire, 1789-1799

À propos

Une sensibilité contemporaine attend aujourd'hui de la fête, comme de la Révolution, la métamorphose radicale du Vieux Monde. La fête est-elle en soi révolutionnaire? L'analyse des fêtes de la Révolution française, si visiblement liées à l'épisode révolutionnaire qu'elles surgissent et s'engloutissent avec lui, devrait permettre de répondre à la question.
De l'ensemble foisonnant des fêtes en Révolution, les historiens ont proposé mille typologies : ils ont opposé les fêtes célébrées par les équipes concurrentes, souligné l'antagonisme de la Raison et de l'Être suprême, et vu dans Thermidor la coupure de deux ères cérémonielles. À ces interprétations bigarrées, Mona Ozouf substitue l'image d'une fête extrêmement cohérente : elle met en évidence des régularités plus que des singularités ; elle réconcilie Mirabeau, Robespierre, La Révellière-Lépreaux dans une pensée commune des fêtes ; c'est la Fête révolutionnaire, dans son rapport particulier au temps et à l'espace, avec sa volonté pédagogique et son ambition utopienne d'un monde en ordre. La fête de la Révolution française est ici l'institutrice de la nation.

Categories : Sciences humaines & sociales > Histoire

  • Authors

    Mona Ozouf

  • Publisher

    Gallimard

  • Publication date

    05/09/2013

  • Collection

    Folio histoire

  • EAN

    9782072497537

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    480 Pages

  • Copy

    No

  • Print

    No

  • Poids

    849 Ko

  • Distributeur

    Gallimard

  • Diffuseur

    Gallimard

  • Entrepôt

    Eden Livres

  • Support principal

    ebook (ePub)

  • Ref catalogue

    /ean/9782072497537

Mona Ozouf

Née en 1931, Mona Ozouf est philosophe de
formation, historienne renommée, directrice
de recherche au CNRS et essayiste. Elle
est l'auteure de nombreux livres sur la
Révolution française, les femmes, la
transmission de la civilité, les rapports
de la littérature et de la démocratie, ou
encore l'école de la République. Son œuvre
a largement été saluée par la critique,
notamment par le prix Mondial de la
Fondation Simone et Cino del Duca (2007),
le sixième prix de la BNF (2014) ou encore le
prix de la langue française (2015).

empty