Coups de coeur

  • Le livre indispensable pour réussir sa candidature à Sciences Po Paris en 2021 et faire la différence à l'oral ! Ce livre s'adresse aux candidats à l'entrée à Sciences Po Paris en 2021. Dans le cadre de la nouvelle procédure d'admission, la sélection se fait désormais à partir de l'étude d'un dossi...

    Grand format 21.90 € En stock
    Ajouter au panier

    L'équipe de la librairie vous conseille

    Pensé par Jérôme Calauzènes professeur en classes préparatoires Sciences Po, ce manuel très pratique composé de 3 grandes parties vous permettra d’accéder à la bonne méthode de travail afin de répondre aux attentes de Sciences Po Paris sans dénaturer votre personnalité mais en évitant certaines erreurs.

    Dans un premier temps vous apprendrez tout ce qu’il faut savoir sur la nouvelle procédure d’admission tout en découvrant « l’esprit Sciences Po ».

    Puis, l’auteur propose sa méthodologie pour réussir l’envoi de votre dossier, et surtout livre ses précieux conseils pour la rédaction de votre lettre de motivation si importante. Enfin, vous saurez tout et serez prêt pour l’épreuve angoissante de l’entretien oral grâce à une vingtaine d’entretiens analysés.

    Le plus : Un résumé de l’actualité 2020-2021 à télécharger est offert chaque mois par l’éditeur du livre.

    Coralie

  • Pourquoi est-il si difficile de parler de racisme quand on est blanc ? La sociologue américaine Robin DiAngelo a passé vingt ans à étudier cette question dans des ateliers sur la diversité et le multiculturalisme. Elle en a tiré un concept fondamental pour comprendre le rapport des Blancs au racism...

    Grand format 19.00 € En stock
    Ajouter au panier

    L'équipe de la librairie des Sciences Politiques vous conseille

    « Raciste, moi ? Non, je n’ai pas été élevé comme ça ! » c’est ce que toute personne blanche est tentée de répondre lorsqu’on lui parle de racisme. C’est ce mécanisme de défense et de déni que la sociologue Robin DiAngelo tente d’expliquer dans cet ouvrage. Après l'exposé du concept de "fragilité blanche" qu’elle a théorisé, elle donne les clefs pour sortir de nos préjugés et supprimer nos reflexes racistes inculqués par nos sociétés occidentales. Un livre essentiel dans la lutte contre les inégalités !

    Noémie

  • « En enseignant en Segpa à des élèves âgés de 12 à 16 ans, je savais que je ne façonnerais pas des ingénieurs, des médecins ou des avocats, mais des manutentionnaires, carreleurs, tourneurs-fraiseurs ou professionnels de l'aide à domicile - des prolétaires sans qui tout s'effondrerait, mais que la s...

    Grand format 19.00 € En stock
    Ajouter au panier

    L'équipe de la Librairie des Sciences-Politiques vous conseille

    A travers son expérience d'enseignant en classe SEGPA, Rachid Zerrouki livre une vision toute en nuances de l'éducation de terrain. Il confie ses méthodes pédagogiques qui redonnent confiance aux élèves en grande difficulté scolaire et précarité sociale.  Difficile de rester insensible aux progrès de ces étudiants intialement catalogués comme "bêtes et incasables". Un témoignage plein d'humanité sur l'enseignement et les inégalités.

    Noémie

  • Suivre le sucre pour éclairer l'histoire du monde : tel est le stupéfiant voyage auquel nous invite James Walvin. Tout commence avec la colonisation des Caraïbes, de l'Amérique et l'essor des plantations. C'est la naissance d'un nouvel ordre, fondé sur la déportation de millions d'Africains réduits ...

    Grand format 22.00 € En stock
    Ajouter au panier

    L'équipe de la librairie des Sciences-Politiques vous conseille

    « Suivre le sucre et éclairer l’histoire du monde », c’est le passionnant voyage que propose James Walvin, professeur à l’université de York. Aucun produit n’a plus changé le monde que le sucre. Inconnu  avant le XVIIe siècle, il est inséparable de la colonisation des Amériques et de l’esclavage. Avec la canne à surcre, de formidables empires commerciaux vont se construire et de grandes villes européennes vont prospérer. Très prisé des élites dans un premier temps, le sucre s’est rapidement imposé sous toutes les latitudes comme aliment de base des plus pauvres. Une production industrielle et une consommation massive qui s’accompagnent rapidement de ravages écologiques (destruction irréversibles de forêts tropicales) et sanitaires sans précédents (obésité, diabète). Un essai éclairant sur cette autre poudre blanche aussi addictive que mortelle.

  • « En avril 2006, sur le site internet de l'Institut National de l'Audiovisuel (INA), je suis tombée sur un reportage tourné à Beyrouth en 1984. Les journalistes interrogeaient les habitants d'une rue située à proximité de la ligne de démarcation, qui coupait la ville en deux. Une femme, bloquée par...

    Grand format 22.00 € En stock
    Ajouter au panier

    L'équipe de la Librairie des Sciences-Politiques vous conseille

    Beyrouth 1984. La ville est divisée en deux pas la guerre civile. Dans cet immeuble situé devant la ligne de démarcation, les habitants tentent de (sur)vivre sans électricité, ni eau courante. Ils se retrouvent tous dans la seule pièce plus ou moins sécurisée à chaque alerte à la bombe. Dans uns style graphique proche de Persepolis, découvrez une partie de l'enfance de Zeina Abirached. Un témoignage poignant sur la vie en zone de guerre et la solidarité.

    Noémie

  • Quand tout sera privé, nous serons privés de tout ! Ce slogan, vu dans les manifestations contre la réforme des retraites ou en défense de l'hôpital public, à l'hiver 2019-2020, est le révélateur d'une prise de conscience collective : alors que les controverses autour des privatisations n'ont longte...

    Grand format 19.00 € En stock
    Ajouter au panier

    L'équipe de la Librairie des Sciences-Politiques vous conseille

    Selon Laurent Mauduit, co-fondateur de Médiapart, le modèle français est démoli par pans entiers au profit d’une « marchandisation généralisée ». Le journaliste analyse les privatisations de biens publics avec la destruction progressive de services publics (aéroports, autoroutes, EDF, SNCF, La Poste, etc.) et enquête sur les prochaines menaces (sécurité sociale, Hôpital public, Université). La pandémie de COVID – 19 vient justement de révéler toutes les faiblesses d’un secteur de la santé, souffrant du désengagement de l’Etat depuis de nombreuses années. Il est désormais urgent de tirer les conséquences de cette casse pour sauver ce qu’il reste de nos services publics.

  • Comme tout le monde, Damien Lelièvre déteste les banques. Mais il est conseiller financier. Il nous offre une visite dans les coulisses des banques, entre techniques de vente manipulatrices, pression hiérarchique et ravages du numérique....

    Grand format 5.00 € En stock
    Ajouter au panier

    L'équipe la librairie de Sciences Po vous conseille

    Extraits : « Je suis fliqué, pisté, comparé, briefé et traqué informatiquement et humainement : c’est ce que l’on appelle le pilotage commercial » « Sur nos cartes de visite on se fait appeler conseiller financier, responsable clientèle ou encore conseiller patrimonial si on s’occupe des riches. En interne, la masse des commerciaux est simplement nommée force de vente ». Mon avis : A l’heure où les agences bancaires ferment massivement, remplacées peu à peu par des banques en ligne, faut-il se réjouir ou regretter son conseiller financier ? Avec un ton insolent et cynique, l’auteur, révèle l’envers du décor policé et aseptisé du milieu bancaire : une « force de vente » formatée pour « faire du chiffre » obséquieuse ou condescendante en fonction du potentiel (financier) des clients. En miroir de ces inégalités de traitement, l’auteur décrit la pressurisation des conseillers eux mêmes. Un exemple de harcèlement et de mal être au travail, que l’on peut décliner à d’autres secteurs en pleine transformation digitale.

    Stéphane

  • L'étoile du nord

    John D.B.

    Elle est espionne. Sa soeur jumelle a disparue. Il est général. Elle est criminelle. Leur point commun : un geste, un mot, et c'est la mort....

    Poche 8.70 € En stock
    Ajouter au panier

    L'équipe de la librairie des Sciences-Politiques vous conseille

    Extrait : Le Cher Dirigeant compatissait à leur détresse. « Je suis avec vous dans cette épreuve, pleurait-il. Ceux qui la surmonteront seront d’authentiques révolutionnaires. » Les reportages télévisés le montraient devant une maigre assiette de patates, solidaire de son peuple. Mais sa panse rebondie n’échappait pas à l’œil de Moon (…) Ses yeux se posèrent sur la fresque du Cher Dirigeant, debout dans un champ de blé. Elle lui fit une promesse : « Jamais plus je ne compterai sur toi. » Mon avis : On savait le polar propice aux peintures sociales et politiques de nos sociétés, le roman d’espionnage de D.B John, dresse ici un cauchemardesque portrait très documenté de la Corée du Nord, où la réalité dépasse toute fiction, tant cette dictature socialiste héréditaire vit coupée du monde. Si l’intrigue est rapidement addictive, L’Etoile du Nord, qui fait la part belle à la psychologie de trois personnages attachants, est riche en rebondissements et en émotions : à tous les niveaux de l’Etat, nul n’est à l’abri, la violence et l’oppression sont permanents, les camps de concentrations jamais loin. Pas une minute à perdre, courrez vous procurer ce polar haletant et passionnant !

    Stéphane

  • Vers l'an mille : la fille d'Erik le Rouge met cap au sud avec son mari, quelques hommes, du bétail et des chevaux. 1492 : Colomb ne découvre pas l'Amérique. 1531 : les Incas envahissent l'Europe. Ce qui a manqué aux Incas pour résister aux conquistadors : le cheval, le fer, les anticorps. Dans C...

    Poche 8.20 € En stock
    Ajouter au panier

    La librairie des Sciences Politiques vous conseille

    « En raison de cette confusion dans laquelle ils vivaient, sans aucune bonne intelligence, leur conquête fut très facile » Mon avis : Véritable uchronie, le dernier ouvrage de Laurent Binet chamboule l’histoire européenne, pour notre réflexion et notre plaisir. Et si les Incas étaient venus envahir notre « ancien monde » ? Et si, comme les espagnols le firent, ils avaient décidé de réformer notre mode de vie et d’imposer le leur ? Profitant des guerres de religions et de l’incapacité des monarques à contrôler leurs territoires, les Incas vont conquérir l’Europe entière, surpassant Alexandre Le Grand ou encore Charles Quint. Un voyage passionnant à travers l'histoire !

    Noémie

  • Vox

    Christina Dalcher

    Cent mots par jour. Depuis l'avènement au pouvoir d'un Parti fondamentaliste, les femmes sont soumises à ce quota absurde. Un mot de plus, un seul, et le bracelet-compteur qu'elles portent au poignet envoie une décharge électrique. Aussi, lorsque Jean McClellan se voit proposer de venir en aide au f...

    Poche 7.95 € En stock
    Ajouter au panier

    L'équipe de la Librairie des Sciences-Politiques vous conseille

    Un roman dystopique glaçant, dans la lignée de The Handmaid's Tale. Et si les femmes n'avaient le droit de dire que 100 mots par jour ? Et si elles ne pouvaient plus travailler, plus conduire, uniquement s'occuper de leur famille ? C'est ce qui se passe aux Etats-Unis dans Vox lorsqu'un nouveau gouvernement ultra-conservateur est élu. Une fois ce livre commencé, vous resterez sans voix jusqu'à la fin !

    Noémie

  • L'étoile du nord

    John D.B.

    • Arenes
    • 9 janvier 2019

    Un thriller politique glaçant et explosif dans le pays le plus secret du monde. Il y a des années, la soeur jumelle de Jenna a disparu subitement, soi-disant noyée. Mais lorsqu'une opération d'enlèvement nord-coréenne est déjouée, Jenna découvre la terrible vérité : sa soeur est vivante, et, à mo...

    Grand format 22.00 € Sur commande Ajouter au panier

    L'équipe de la Librairie des Sciences-Politiques vous conseille

    Extrait : Le Cher Dirigeant compatissait à leur détresse. « Je suis avec vous dans cette épreuve, pleurait-il. Ceux qui la surmonteront seront d’authentiques révolutionnaires. » Les reportages télévisés le montraient devant une maigre assiette de patates, solidaire de son peuple. Mais sa panse rebondie n’échappait pas à l’œil de Moon (…) Ses yeux se posèrent sur la fresque du Cher Dirigeant, debout dans un champ de blé. Elle lui fit une promesse : « Jamais plus je ne compterai sur toi. » Mon avis : On savait le polar propice aux peintures sociales et politiques de nos sociétés, le roman d’espionnage de D.B John, dresse ici un cauchemardesque portrait très documenté de la Corée du Nord, où la réalité dépasse toute fiction, tant cette dictature socialiste héréditaire vit coupée du monde. Si l’intrigue est rapidement addictive, L’Etoile du Nord, qui fait la part belle à la psychologie de trois personnages attachants, est riche en rebondissements et en émotions : à tous les niveaux de l’Etat, nul n’est à l’abri, la violence et l’oppression sont permanents, les camps de concentrations jamais loin. Pas une minute à perdre, courrez vous procurer ce polar haletant et passionnant !

    Stéphane

  • Reinhard Höhn (1904-2000) est l'archétype de l'intellectuel technocrate au service du III e Reich. Juriste, il appartient à la pointe la plus avancée, par sa radicalité et ses réflexions d'avant-garde sur la progressive disparition de l'État au profit de la « communauté » définie par la race et de s...

    Grand format 16.00 € En stock
    Ajouter au panier

    L’équipe de la librairie de Sciences Po vous conseille

    En temps de guerre,  « Comment faire plus, avec moins d’hommes ? Il faut tout simplement faire mieux ! ». Johann Chapoutot décrit  le parcours idéologique et  professionnel du juriste Reinhard Höhn, général SS reconverti en formateur au sein de son institut de management Bad Harzburg. L’historien analyse l’organisation du travail nazie et son ménagement/management du « matériau humain ».  Il souligne la continuité du « management par l’objectif » dans les plus grandes entreprises de la RFA : Illusion de liberté offerte aux employés, autonomie de façade qui délègue une responsabilité et une obligation de résultat mortifère… Performance, productivité et compétition, obsession du contrôle,  harcèlement sous-jacent… en ces temps de globalisation et au regard des conditions de travail au sein des entrepôts d’Amazon ou d’Apple,  l’ouvrage  interroge  la modernité managériale contemporaine.

    Stéphane

  • Au XVIII siècle, la noblesse française comme l'aristocratie, minorité ô combien plus « médiatisée », sont perçues comme décadentes par la grande majorité du peuple de France. Rongée par les dissensions internes, minée par les rumeurs et les scandales, contestée dans s a légitimité à revendiquer une ...

    Grand format 22.00 € En stock
    Ajouter au panier

    L'équipe de la librairie de Sciences Po vous conseille

    Mon avis : Qu'est-ce que la noblesse ? Comment cette caste a-t-elle disparu ? C'est la question que s'est posé Fadi El Hage, Docteur en Histoire spécialiste de la France moderne. Entre fantasme et réalité, l'auteur, grâce à des textes inédits nous invite à nous interroger sur la place et le rôle de cette élite d'un autre temps. En un mot : Une analyse très intéressante des raisons de la disparition de la noblesse française.

    Noémie

  • Ils reverdissent les déserts. Ils rendent leurs territoires autonomes en énergies renouvelables. Ils imaginent des outils de démocratie directe. Ils construisent des habitats coopératifs et implantent l'agriculture dans les villes. Ils créent des circuits financiers éthiques et de nouvelles formes d...

    Poche 7.60 € En stock
    Ajouter au panier

    L'équipe de la librairie de Sciences Po vous conseille

    Le sujet :  Après une récolte catastrophique, Chandramma, cultivatrice indienne de l’Andhra Pradesh, décide de lutter contre les dégradations sociales, économiques et écologiques induites par la culture des semences hybrides vendues par le gouvernement. Avec un groupe de femmes, elle décide de récupérer des graines traditionnelles résistantes, cultivées dans la région depuis des générations et d'ensemencer des parcelles abandonnées. Ce travail collectif va permettre de labourer plus de mille hectares de friches en six mois : "Dès la première saison, 800 tonnes de grain sont sorties de terre, l'équivalent de mille repas par famille durant six mois !"  Mon avis : Quand les initiatives citoyennes changent le monde ! Réappropriation de l'eau et des semences, circuits courts pour une consommation locale, upcycling (offrir une seconde vie aux déchets), épargne solidaire... découvrez au fil des pages ces initiatives citoyennes courageuses et aptes à changer le monde.

    Stéphane

  • « Très cher père, Tu m'as demandé récemment pourquoi je prétends avoir peur de toi. Comme d'habitude, je n'ai rien su te répondre... » Réel et fiction ne font qu'un dans la lettre désespérée que Kafka adresse à son père. Il tente, en vain, de comprendre leur relation qui mêle admiration et répulsion...

    Poche 2.00 € Sur commande Ajouter au panier

    L'équipe de la librairie de Sciences Po vous conseille

    Notre avis : « …tu es toujours d’autant plus aimable, conciliant, poli, plein d’égards, compatissant (j’entends : même extérieurement) que tu t’éloignes du magasin et de la maison, tout à fait comme un autocrate qui, une fois franchies les frontières de son pays, n’a plus aucune raison de se montrer tyrannique. » Dans cette « lettre d’avocat », écrite avec des ruses d’avocat, Kafka dresse la liste des responsabilités présumées de chacun, père et fils, dans une relation où il apparaît que le père a pris toute la place, jusqu’à occuper tout l’univers de Franz. Lettre déchirante où Franz Kafka se livre corps et âme, et met à nu toutes ses faiblesses, ses lâchetés et culpabilités. La figure paternelle, oscillant entre le tyran et le bouffon de foire, sert tantôt de repoussoir, tantôt d’inspiration à l’écrivain tchèque. Une vie marquée par une quête éperdue de reconnaissance mais surtout par un désir absolu de littérature.

    Stéphane

  • De Gaulle à la plage

    Jean-Yves Ferri

    • Dargaud
    • 6 décembre 2007

    De Gaulle à la Plage est né dans les pages de Vive la Politique, ce grand homme en short découvrant les tongs et les congés payés nous a fait tellement rire qu'il ne pouvait pas nous quitter aussi vite. Très vite Jean-Yves Ferri s'est senti investi d'une impérative mission, il en allait de l'intérêt...

    Grand format 12.00 € Sur commande Ajouter au panier

    L'équipe de la librairie de Sciences Po vous conseille

    Notre avis : « Eté 1956 : Lassé de l’ingratitude des Français et de la médiocrité de leurs dirigeants, le libérateur de la France décide de prendre quelques vacances bien méritées… » Ainsi commence l’album de Jean-Yves Ferri, imaginant un Général de Gaulle à la plage, en famille, les tongs aux pieds et le nez au vent, déclamant entre deux siestes quelques tirades bien pensées : « No more heroes like nous Charles ! », « Ne m’en parlez pas Winston ! » « La Chienlit everywhere… » Comme par hasard, Winston Churchill est en villégiature au même endroit, ce sera l’occasion d’amusants et houleux échanges : jugez plutôt !   Il leur manque un ballon ? Le général, plein de ressources s’empare du micro et lance un appel, nous sommes le 18 juin… Espiègle mais jamais irrespectueux, l’auteur dresse un portrait fantasque mais attachant du grand homme qui vous l’aurez sans doute remarqué, l’est tellement que sa tête dépasse de la couverture du livre. Parodique jusqu’au bout, l’album mentionne en quatrième de couverture, une suite d’aventures complètement factices : De Gaulle aux sports d’hiver, Panique à Colombey, La revanche de Pompidou…   En un mot :   Un humour complètement décalé mais revigorant.  

    Stéphane

  • Voici l'un des récits les plus poignants de l'histoire de l'exploration. En 1950, Maufrais a 23 ans lorsqu'il se lance seul et à pied dans la jungle guyanaise en direction des mythiques monts Tumuc-Humac alors inconnus. On ne le reverra plus. Si un Indien n'avait pas découvert par hasard ses carnets...

    Poche 7.80 € Sur commande Ajouter au panier

    L'équipe de la librairie de Sciences Po vous conseille

    Extrait : « Dimanche 1er janvier 1950 Lèvres sèches, langue enflée, violentes douleurs d’estomac, besoin immense de mastiquer quelque chose (…) Me levant du hamac, j’ai des vertiges. (…) Pas la force. Si demain je ne mange pas, ce sera la fin car je ne pourrai même plus chasser. Mardi 3 janvier (…) Le soir j’ai tué Boby (son chien). J’ai eu la force de le dépecer, de faire du feu. J’ai mangé et puis j’ai été malade, car mon estomac resserré me cause une digestion douloureuse. Soudain, je me suis senti si seul que j’ai réalisé ce que je venais de faire et je me suis mis à pleurer, plein de rage et de dégoût. » Mon avis :  Décembre 1949, Raymond Maufrais, 23 ans, traverse seul, à pied, la jungle amazonienne. Il rêve de relier la Guyane française et le Brésil pour être le premier à traverser les monts Tumuc-Humac. Malheureusement, personne ne le revit jamais et son père passa 12 années à le chercher, en vain. Les notes du jeune explorateur, retrouvées par un indien au bord d’une rivière, ont été publiées à l’état brut en 1952 et paraissent en poche ce mois-ci. Goût de l’effort, ivresse de l’aventure chevillés au corps malgré la fièvre, les blessures, l'épuisement : un périple courageux et tragique, relaté dans un journal intime et poignant.

    Stéphane

  • Margaret rêve d'être institutrice, mais elle est née dans une famille pauvre et doit travailler dès l'âge de treize ans. De fille de cuisine elle devient rapidement « cuisinière » dans les années 1920. Mais si son titre est envié parmi les gens de maison, elle n'en est pas moins au service de « ceux...

    Poche 8.00 € Sur commande Ajouter au panier

    Insolence et infos sociologiques au menu

    Mon avis :  Comment accommoder (raccommoder plutôt) pour Madame, un hareng que l’on a jeté à la poubelle par erreur ? Enlevé, drôle et truffé d'informations croustillantes, cet étonnant portrait, au vitriol de la bourgeoisie anglaise des années 20, réveille l'appétit à chaque chapitre. A dévorer sans attendre !

    Stéphane

  • En 1921, Françoise Frenkel, une jeune femme passionnée par la langue et la culture françaises, fonde la première librairie française de Berlin, «La Maison du Livre». Rien où poser sa tête raconte son itinéraire : contrainte en 1939 de fuir l'Allemagne, où il est devenu impossible de diffuser livres...

    Poche 8.00 € En stock
    Ajouter au panier

    Une libraire juive polonaise, ambassadrice de la pensée française dans l'Allemagne nazie

    Extrait : « De mon séjour à Berlin, je revois une suite de faits hallucinants : les 1ers défilés silencieux des futures chemises brunes ; la transformation rapide des enfants allemands en larves agitées de la Jeunesse hitlérienne… » Mon avis : Une libraire juive polonaise ambassadrice de la pensée française dans l'Allemagne nazie. Réfugiée en France, elle rêve de passer en Suisse, incarcérations, dénonciation et passeurs véreux l’attendent… Un témoignage fort et émouvant, à la résonnance très actuelle.

    Stéphane

  • Surnommée "la dame de la mer", aventurière des mers, océanologue et pionnière de l'écologie, Anita Conti (1899-1997) embarque en 1952 sur le chalutier-saleur «Bois-Rosé» pour partager pendant six mois la dure vie des pêcheurs de morue à Terre-Neuve. Elle en tire ce livre époustouflant qui pose un re...

    Poche 9.90 € Sur commande Ajouter au panier

    L'équipe de la librairie de Sciences Po vous conseille

    Notre avis : En 1952, Anita Conti, océanologue et photographe française pionnière de l'écologie,  s’est embarquée pendant 6 mois sur un chalutier pour partager le quotidien de pêcheurs de morue à Terre-neuve. De cette immersion en huit clos dans un univers masculin aux conditions de travail extrêmement rudes, elle rapporte un récit sociologique passionnant... et plein d’humour que nous vous recommandons vivement. 

    Stéphane

  • Plus d'un bon esprit, à commencer par henry miller, juge que dans la dèche à paris et à londres est, avant même 1984 et hommage à la catalogne, le plus grand de tous les livres d'orwell qui écrivait pour sa part : c'est un récit bien banal et j'espère qu'on lui reconnaîtra à tout le moins les mérite...

    Poche 8.10 € En stock
    Ajouter au panier

    L’équipe de la librairie de Sciences Po vous conseille

    Notre avis :  Avant qu'il ne vive de ses écrits, l’écrivain et journaliste anglais George Orwell (1903 - 1950), célèbre auteur de 1984 et du concept de « Big Brother », a connu la misère. Il a partagé la vie des précaires, des mal logés et à la rue, « rongés par la faim et l'alcool », qui enchaînent sans broncher des petits boulots harassants. Écrit en 1933, Dans la dèche à Paris et à Londres est une curiosité littéraire et un intéressant portrait de la France et de l'Angleterre précaires des années 20, bien avant la naissance des politiques de protection sociale.  Extrait :  « Cinq heures quarante-cinq : on se réveille en sursaut, on saute dans ses hardes poissées, le corps encore tout raide, sans même prendre le temps de passer un peu d'eau sur le museau. »

    Stéphane

  • Avec une rigueur méticuleuse et un humour subtil, Juliette Cazes nous embarque dans une expédition pleine de rebondissements à travers le monde et ses traditions funéraires. Des cercueils en cage en Écosse, des têtes momifiées en Nouvelle-Zélande, des funérailles musicales à La Nouvelle-Orléans ou e...

    Grand format 17.00 € En stock
    Ajouter au panier

    La librairie des Sciences Politiques vous conseille

    Un ouvrage bien moins glauque qu’il n’y parait : du célèbre Dia de los muertos au Mexique, en passant par les plus obscures inhumations célestes du Tibet, ou encore les cages à cercueil d’Ecosse, découvrez comment les vivants s’occupent de leurs morts. Ce livre passionnant permet d'en apprendre plus sur le monde qui nous entoure car, comme l’explique si bien l’autrice, étudier la mort et les rites funéraires, c’est en fait étudier les vivants !

    Noémie

  • L'histoire fascinante de Harro et Libertas Schulze-Boysen, couple d'espions allemands infiltrés dans l'administration du Reich et à la solde de l'Union soviétique, qui furent à l'origine de l'Orchestre rouge de Berlin, le mouvement de résistance à Hitler, et qui périrent exécutés par les nazis en 19...

    Grand format 22.00 € En stock
    Ajouter au panier

    La librairie des Sciences Politiques vous conseille

    On a déjà tous entendu parler de la Rose Blanche, ce groupe de résistants allemands fondé par Hans et Sophie Scholl, mais connaissez-vous l’Orchestre rouge ? C’est le nom que la Gestapo a donné au mouvement d’Harro et Libertas Schulze-Boysen, le plus grand réseau de le résistance allemande. Présenté comme un réseau communiste puis effacé de l’histoire, ce groupe hétéroclite voulait surtout résister par tous les moyens au régime nazi, que ce soit en collant des affiches, distribuant des tracts ou même transmettre des informations aux russes et aux anglais. Comme dans un roman d’espionnage, suivez ce couple atypique et farouchement libre dans l’Europe des années 1940.

    Noémie

  • Le narrateur, Juan de Luna, est un jeune noble espagnol. Il raconte comment, avec cinq cents hommes de hasard, son patron Hernán Cortés a découvert et conquis le grand empire des Mexicas, dans une suite de prouesses que l'on croirait tirées d'un roman de chevalerie qui tourne mal. Cuba, début du XVI...

    Poche 8.50 € En stock
    Ajouter au panier

    La librairie des Sciences Politiques vous conseille

    Extrait : « Prenez soin de vos Indiens, avait dit le Marquis de la Vallée en nous distribuant des terres, car ce pays est rude, et sec ; il n’a de valeur que si une foule d’hommes l’entretien comme un jardin. Que les hommes disparaissent, et ce pays deviendra un désert peuplé de mouches. » Mon avis : Quand une civilisation violente en rencontre une autre... L’écriture d’Alexis Jenni est si belle que l’on suivrait ses personnages au bout du monde… c’est justement le cas avec ce récit des aventures de Juan de Luna, compagnon d’Hernan Cortes parti en 1520 à la conquête de l’empire Aztèque. Les conquistadors rêvaient de pouvoir, de contrées merveilleuses et d’or, malgré leur supériorité technologique, ils pataugent et ne récoltent que le gout amer de victoires sans panaches. Tandis qu’ils enchainent les massacres, les germes qui les suivent comme une malédiction, déciment les Indiens à mesure qu’ils s’enfoncent, plus loin, dans le pays des Mexicas... Si l’ouvrage pointe du doigt la disparition d’une civilisation au nom d’une religion, il interroge aussi, plus généralement sur la violence : les exactions des espagnols annihilent, peu à peu, les cultes sacrificiels des empereurs amérindiens.

    Stéphane

empty