Les Grands Classiques de la littérature Française

La littérature française est à l'image de sa capitale : pleine de monuments qui ne vieillissent pas. Depuis les Lumières, jusqu'à notre sombre époque, la littérature a toujours joué un rôle primordial dans la transformation de la société française. Objets de critique politique, vecteurs de réflexion ou parfois carrément provocation à l'encontre de la morale bien-pensante, les oeuvres réunies ici ont toutes marqué la littérature de leur époque, et bien loin de s'être affaiblies avec le temps, leurs influences sont aujourd'hui indéniables. 

Le Désespéré, peinture de Gustave Courbet achevée en 1845. Couverture du Horla pour l'édition "Le Livre de Poche"

Maupassant - Le Horla  (1887)

Chronique de la folie

Ecrit avant même d'être atteint par la syphilis qui l'emportera, Maupassant développe dans "Le Horla" le thème de la folie. D'une modernité encore inaltérée par le temps, ce texte est un des plus puissants de l'auteur, et peut être un des plus novateurs du XIXe siècle.

"6 juillet. Je deviens fou. On a encore bu toute ma carafe cette nuit : ou plutôt, je l’ai bue ! Mais, est-ce moi ? Qui serait-ce ? Qui ? Oh ! Mon Dieu ! Je deviens fou ! Qui me sauvera ?"  

Jean Giraudoux - L'école des indifférents  (1911)

Le premiers des Surréalistes

Assez peu connu du public, Jean Giraudoux est un des auteurs les plus influents du XXe siècle. De cet ancien fonctionnaire de l'état on retient un esprit d'une grande sensibilité et d'une créativité dans le style comme il n'en est que trop peu. Giraudoux mêle tous les genres, le goût sucré de la poésie, l'éclat du théâtre et l'intelligence naïve du conte.

Jules Verne - 20.000 Lieues Sous les Mers  (1869)

Le père du roman d'aventure

Un grand classique, si ce n'est le père fondateur, du roman d'aventure. 20 000 lieues sous les mers raconte l'histoire du Capitaine Némo, grande figure de l'oeuvre de Jules Verne, un capitaine solitaire qui vit reclus sous les profondeurs de l'Océan. 

Alphonse Allais - Le Parapluie de l'Escouade  (1893)

Le mot juste et pas l'inverse

S'il est un homme dont la plume aura chatouillé l'égo de ses contemporains, c'est bien celle d'Alphonse Allais, blagueur brillant qui s'éprit un jour de la poésie, et celle-ci le le lui rendit très bien. Alphonse Allais n'est pas un poète, ce n'est pas un philosophe, ni un journaliste ou chroniqueur, pas plus qu'il n'est humoriste. Alphone Allais c'est tout ça à la fois, et merci pour lui. 

Marquis de Sade - Justine ou les malheurs de la vertu  (1791)

Immoral mais juste

Du Marquis de Sade on retient souvent, à raison, la provocation. Cependant la justesse des jugements et l'intelligence de style qu'il déploie dans cette première édition de Justine sont remarquables. Véritable dénonciateur des hypocrisies de la société et des petitesses de chacun, Sade choque pour nous révéler des travers dont on refuse parfois de reconnaître qu'ils sont les nôtres. 

Programme du Théâtre de l'Oeuvre - 1896

Alfred Jarry - Ubu Roi  (1896)

L'Absurde au service de sa majesté 

Pièce de théâtre en 5 actes, Ubu Roi est la première oeuvre qui puisse se réclamer du théâtre de l'absurde. Le père Ubu y assassine le roi Venceslas de Pologne pour prendre le pouvoir : "j'ai l'honneur de vous annoncer que pour enrichir le royaume je vais faire périr tous les Nobles et prendre leurs biens".
Dès lors, avec sa femme, le père Ubu va profiter de son pouvoir pour se complaire dans l'abus, se tranformant peu à peu en despote idiot, mesquin et cynique, se goinfrant de tout ce qu'il peut. 

Jean Giono - L'homme qui plantait des Arbres  (1954)

Manifeste poétique de l'écologie

Ecrite avant que l'écologie ne devienne le sujet de société qu'il est aujourd'hui, L'Homme qui plantait des Arbres est une nouvelle sur la beauté du geste écologique. Poétiquement, Jean Giono explore toutes les retombées individuelles et collectives qui en découlent, et sonde les intentions de celui par qui l'environnement retrouve sa grandeur après un désastre naturel.  

Gustave Flaubert - Madame Bovary  (1857)

Quand Réalisme et Romantisme s'opposent

"Madame Bovary" c'est l'histoire d'une jeune fille rêveuse qui devient belle femme et menteuse. C'est une histoire d'adultères et d'ennuis, de grands destins et de petites inconséquences, l'opposition d'un idéal romantique et d'une froide réalité. Et c'est justement les deux mouvements dont Flaubert deviendra malgré lui un des plus grands représentants : le romantisme, tradition littéraire de l'époque, et le réalisme, auquel ses contemporains le pressent d'adhérer. 

Stendhal - Le Rouge et le Noir  (1830)

"Le dernier des Psychologues français"

Considéré comme un des plus grands romans de tous les temps par de nombreux critiques et écrivains, Le Rouge et le Noir relate l'histoire de Julien Sorel, qui évolue dans les milieux à la mode en province puis à Paris au 19e siècle. Ce roman sera avant tout acclamé pour sa profondeur psychologique et la justesse des caractères représentés. F. Nietzsche ira jusqu'à qualifier Stendhal comme le "Dernier des psychologues Français".  

Voltaire - Candide ou l'Optimisme  (1759)

L'Ignorance feinte de Voltaire

Ce petit conte dont le nom est devenu adjectif depuis, est représentatif du style de Voltaire, et est sûrement une des meilleures façons de commencer à lire son oeuvre. Naïf, Candide est chassé du château dans lequel il vit et va se retrouver confronté au monde réel, qui s'avèrera contradictoire avec la vision que lui en avait enseigné Pangloss, son maître philosophe dont le principal enseignement à son élève est que tout va pour le mieux dans le "Meilleur des Mondes Possibles". 

LITTERATURE DU MONDE 

Retrouvez ici 10 eBooks écrits par des auteurs du monde entier. Nous avons sélectionné des romans considérés par beaucoup comme des grands classiques. Ainsi de Goethe à Jack London en passant par Lewis Caroll, faîtes un tour d'horizon des grands classiques de la littérature du monde entier. 

The Idiot - Album d'Iggy Pop sorti en 1977 en référence au roman de Dostoïevski

Dostoïevski - L'Idiot  (1868)

Chef d'oeuvre de Dostoïevski 

Ecrit sur plusieurs années et à une époque compliquée de sa vie privée, L'Idiot est le chef d'Oeuvre de Dostoïevski. Le personnage central, le Prince Mychkine, est profondément bon et sincère mais il évolue dans une société corrompue et superficielle dans laquelle il détonne et dérange. L'intrication des intrigues et la profondeur des caractères ont fait de ce roman un classique qui a inspiré nombre d'artistes contemporains, de Godard (Soigne ta droite) à Iggy Pop (The Idiot). 

Lewis Caroll - Alice au Pays des Merveilles  (1865)

Curieux comme un sourire sans chat...

Alice au Pays des Merveilles n'était à l'origine pas un roman pour enfant. Bien que l'environnement soit fantastique, de nombreux éléments du roman sont des allusions satiriques au contexte de l'époque. Cependant, comme beaucoup de contes pour enfant, plusieurs lectures sont souvent envisageables ; merveilleuse ou cauchemardesque, à chacun d'interpréter la curiosité d'Alice. Et après tout, pourquoi choisir... 

J. W. Von Goethe - Les Souffrances du Jeune Werther  (1774)

"Werther a causé plus de suicides que la plus belle femme du monde."

Roman épistolaire dont le succès fut retentissant dès sa parution, Les souffrances du Jeune Werther raconte l'histoire d'une tragédie amoureuse. Oeuvre fondatrice du Romantisme Allemand dont on dit qu'elle aura provoquée des vagues de suicides chez les adolescents, de l'Allemagne à l'Angleterre. 

Oscar Wilde - Le portrait de Dorian Gray  (1890)

Provocations et Fulgurances 

Unique roman d'Oscar Wilde, Le portrait de Dorian Gray est une véritable ôde à la jeunesse et ses plaisirs. Objet fantastique et provocateur, comme son auteur, ce livre a profondément bouleversé la bourgeoisie de l'époque Victorienne dont il est issu en assumant de ses personnages des choix à l'encontre de la morale bourgeoise, et parfois de la morale tout court...  

Rudyard Kipling - Capitaines Courageux  (1897)

Le plus jeune des prix Nobel 

L'Auteur du Livre de la Jungle, de Tu seras un Homme mon Fils ou encore de l'Homme qui voulait être roi est d'abord né en Inde au milieu du 19e siècle. Que ce soit cet exotisme ou un véritable génie narratif, Kipling devient le plus jeune prix nobel de littérature à 42 ans et est encore traduit dans le monde entier. Capitaines Courageux raconte l'histoire d'un fils de milliardaire qui, par accident, se retouve embarqué sur un navire de pêcheur où iil sera confronté à un nouveau monde, en forte contradiction avec celui dont il vient. 

Nikolaj Gogol - Le Journal d'un Fou  (1834)

Dans l'intimité de la démence

Ecrit comme un journal intime tenu par le héros, Poprichtchine (Vocation en Russe), cette nouvelle nous plonge dans le quotidien d'un fonctionnaire pétersbourgeois. Au fil de la narration les propos rapportés sont de plus en plus extravagants et la réalité prend, à travers les yeux du héros, des formes extraordinaires et absurdes. Le talent narratif de Gogol est porté à son apogée dans cette courte nouvelle, la seule écrite à la première personne, qui rappelle en certains points le Horla.

Jack London - Martin Eden  (1909)

Autobiographie sous couverts

L'histoire de Martin Eden est celle d'un marin qui, par amour d'une femme, décide de s'arracher de la pauvreté dont il est issu pour devenir écrivain et accéder au succès et à la richesse. Génie incompris, le héros est rapidement confronté aux hypocrisies du milieu bourgeois dont la sensibilité artistique semble plus affaire d'héritage que de goûts personnels. Jack London, dans un de ses plus brillants romans dresse le portrait d'un auteur qui lui ressemble énormément...

Miguel De Cervantes - Don Quichotte  (1605)

Le premier roman moderne

La confusion du réel et de l'imaginaire chez Miguel de Cervantes est une véritable révolution à l'époque où il écrit Don Quichotte. Parodie humoristique des idéaux chevaleresques et véritable satire de l'Espagne du 17e, le récit est porté par un talent narratif à l'épreuve de toutes les facéties de son héros, entré dans l'histoire de la littérature avec toute la fougue dont on le sait capable et avec la ferme intention d'y rester. 

Charles Dickens - Oliver Twist  (1837)

Le coquin et l'orphelin

Oliver Twist c'est l'histoire d'un orphelin qui, n'en pouvant plus de la rigueur moralisatrice du couvent où il est retenu, s'en va rejoindre le deuxième monde, celui des brigands, où la morale laisse place à la nécessité. Sarcastique à l'encontre de la morale bien-pensante omniprésente à Londres à l'époque Victorienne, Charles Dickens sera régulièrement critiqué pour le portrait trop "complaisant" du crime qu'il semble parfois donner. 

R. L. Stevenson - L'étrange cas du Docteur Jekyll et de Mr Hyde  (1886)

Le vice et la vertu 

Le Dr. Jekyll est un notaire Londonien qui, dans un délire alchémique, désire séparer sa mauvaise de sa bonne personnalité. Rendu célèbre par de nombreuses ré-interprétations, qu'elles soient littéraires ou autres, le thème du Dr. Jekyll et de Mr. Hyde est un grand classique de la littérature fantastique. 

Fantastique 

Pour cette dernière série, nous vous proposons de découvrir 5 auteurs qui ont donnés au genre Fantastique ses lettres de noblesse. 

Portrait d'Edgar Allan Poe

Edgar Allan Poe - Histoires Extraordinaires (1856)

Génie de l'épouvante 

Traduites par Baudelaire, ces nouvelles de Poe sont un condensé de son génie littéraire. Ce recueil est le meilleur moyen de se familiariser avec l'oeuvre foisonnante d'un grand écrivain dont l'influence ne tarit pas avec le temps, qui aura contribué tant aux genres de la science-fiction, du fantastique et de la nouvelle d'épouvante. 

Gaston Leroux - Le Mystère de la Chambre Jaune (1907)

Le policier des Surréalistes 

« Leroux, qui voulait faire mieux que Conan Doyle et plus complet que Poe, a construit une intrigue à la rigueur géométrique justement admirée par Agatha Christie ». Voilà qui résume assez justement le talent d'un auteur français d'intrigues fantastiques dont la prospérité est trop souvent méconnue. Le Mystère de la Chambre Jaune fut plesbiscité par les Surréalistes et notamment par Jean Cocteau. 

H. P. Lovecraft - Dans l'abîme du temps  (1936)

L'Aboutissement d'une carrière 

Howard Phillips Lovecraft est un des plus grands écrivains du genre Fantastique. Cette nouvelle, la dernière qu'il ait écrit, est la plus aboutie et est représentative de deux des procédés qui lui sont chers : l'exactitude scientifique dans la science fiction et une structure narrative aboutie. Un maître du genre à découvrir. 

Maurice Renard - Le Péril Bleu (1910)

Un grand écrivain trop souvent oublié 

Peu connu du public, Maurice Renard est pourtant un grand auteur de romans et de nouvelles fantastiques. Le Péril Bleu mêle à la fois les genres de la science fiction, du fantastique et du roman policier, dont l'intrigue est nouée autour d'une famille bourgeoise, confrontée à des disparitions étranges. 

Bram Stoker - Dracula (1897)

L'Origine d'un Mythe

Par ce roman épistolaire, Bram Stoker a contribué à créer un mythe qui est aujourd'hui un des plus récupérés par les producteurs de fiction. Dracula avant d'être un monstre sanguinaire, est l'allégorie d'une humanité tiraillée entre ses désirs de vie éternelle et la conscience de sa propre mortalité. Bram Stoker transcende les questionnements philosophiques et en fait un récit haletant. 

empty