Le choix de l'épreuve est indépendant de la série choisie par le candidat au baccalauréat ou du diplôme équivalent : littérature et philosophie, mathématiques ou sciences économiques et sociales.
 

Cliquez sur "voir tout" pour découvrir nos conseils et faire votre choix

    L'épreuve se décompose en deux parties :

    Question d'analyse microéconomique ou macroéconomique (6 points). Cette question porte sur un mécanisme microéconomique ou macroéconomique du programme (voir supra) qu'il faudra présenter, éventuellement illustrer, et expliquer. Il pourra être demandé au candidat de réaliser une représentation graphique ou de construire un schéma.

    Conduite d'un raisonnement s'appuyant sur un dossier documentaire  (14 points)

    Le sujet, portant sur les thèmes du programme d'économie, de sociologie ou de regards croisés, s'appuie sur un dossier documentaire composé de 4 documents, dont un texte. Il est demandé au candidat de développer un raisonnement (avec une introduction, un développement structuré et une conclusion) en exploitant les documents du dossier et en faisant appel à ses connaissances personnelles.

    L'épreuve de littérature et philosophie consiste en un commentaire de texte, linéaire ou composé. Le candidat a le choix entre deux extraits d'oeuvres écrites en français entre le 16ème siècle et aujourd'hui, l'un choisi dans tous les genres littéraires, l'autre relevant de la littérature d'idées. La connaissance de l'auteur ou de l'oeuvre n'est pas requise ; le candidat peut mobiliser d'autres références culturelles lorsqu'elles éclairent le texte.

    Cette épreuve ne comporte pas de programme déterminé. Elle sollicite les savoirs et les instruments intellectuels normalement acquis au terme d'une scolarité secondaire réussie, et s'appuie plus particulièrement sur les programmes de français de première et de philosophie d'une partie de l'année de terminale.

    Dans le commentaire, il est nécessaire de dégager l'orientation, la thèse, les arguments du texte. L'épreuve requiert ainsi du candidat une culture solide et maîtrisée ; elle permet d'apprécier, outre ses capacités d'expression, ses qualités de compréhension, de réflexion et de jugement.

    L'épreuve de mathématiques est composée d'un problème et d'un vrai-faux avec justification.

    empty